Aristophane : Théâtre complet by Aristophanes

By Aristophanes

Ce quantity contient les oeuvres suivantes : Les Acharniens - Les Cavaliers - Les Nuées - Les Guêpes - los angeles Paix - Les Oiseaux - Lysistrata - Les Thesmophorieuses - Les Grenouilles - Les Femmes à l'Assemblée - Ploutos. Traduit du grec par Pascal Thiercy. Édition de Pascal Thiercy.

Show description

Read Online or Download Aristophane : Théâtre complet PDF

Best ancient & medieval literature books

Virgil and the Augustan Reception

This booklet examines the ideological reception of Virgil at particular moments some time past millennia. It makes a speciality of the emperor Augustus within the poetry of Virgil, detects within the poets and grammarians of antiquity seasoned- and anti-Augustan readings, experiences Dryden's 1697 Royalist translation, and in addition naive American translation.

Notes To Aristotle's Ethics

This publication is a facsimile reprint and should comprise imperfections reminiscent of marks, notations, marginalia and mistaken pages.

If Not, Winter: Fragments of Sappho

Of the 9 books of lyrics the traditional Greek poet Sappho is expounded to have composed, just one poem has survived entire. the remaining are fragments. during this mind-blowing new translation, acclaimed poet and classicist Anne Carson provides all of Sappho’s fragments, in Greek and in English, as though at the ragged scraps of papyrus that look after them, inviting a thrill of discovery and conjecture that may be defined basically as electric—or, to exploit Sappho’s phrases, as “thin hearth .

Before The Muses: An Anthology Of Akkadian Literature

Publication by way of Benjamin R. Foster

Additional resources for Aristophane : Théâtre complet

Sample text

Dicéopolir pose le billot au centre de /'orchestra. DICÉOPOLIS Voilà, regardez, il est là le billot, et l'homme qui va parler, B ombant le torse. 370 375 380 c'est le petit bonhomme riquiqui ici présent ! N'ayez crainte, pardieu, je ne vais pas m'encuirasser 1 • • • non, je dirai ma façon de voir à propos des Lacé­ démoniens. Pourtant, j'ai tout lieu de m'inquiéter, car le compor­ tement de ceux de la campagne, je le connais : ils s'extasient dès que le premier charlatan venu fait leur éloge et celui de la Cité, mérité ou pas mérité ; du coup, ils ne s'aperçoivent pas qu'ils sont exploités !

Esclaves. Soldats. Joueurs d'au/os thébains. L E CHŒUR DE VIEUX CHARBONNIERS DU DÈME D'ACHARNES Le crépuscule de l'aube, un matin d'hiver à Athènes en 42 5 . L' orcheffra représente la Pnyx, et la ske'nè une petite maison. Dicéopolis entre dans l' orcheffra ; il porte un bâton et un paquet' . DICÉOPOLIS Bien des fois, c'eSt sûr, je me suis rongé le cœur, mais des plaisirs, j 'en ai goûté si peu, vraiment si peu : un quarteron2 ; ah ça ! des misères j 'en ai eu, des flots intarigrainsde­ sables3.

Allons, éclairez-moi, si l'un de vous sait en quel coin de la terre a fui ce porteur de trêves. paru au loin. pauvre de moi. . 2 10 que d 'années sur moi ! A h ! r aussifacilement que ce maudit porte-trêve 5 eûtpu alors échapper à ma poursuite ni prendre si lége'rement sesjambes à son cou ! Les A charniens LE CORYPHÉE ANT1S1ROPHE Mais aujourd'hui, maintenant que mes j arrets sont roidis 220 et que le père Delaforce ' sent le poids de ses j ambes, il s'eSt enfui ! Il faut pourtant le poursuivre : qu'il ne puisse jamais s'esclaffer à l'idée d'avoir échappé à des Acharniens, si vieux soient-ils !

Download PDF sample

Rated 4.70 of 5 – based on 9 votes